La Lettre du Producteur

powered by  Radionomy

NAVIGATION - SEARCH

N.50 - le thème : bien régler les pointeurs de mix

Qu'est-ce que les pointeurs de mix ? A quoi servent-ils vraiment ? Comment bien les régler ?
Voici les questions auxquelles nous allons répondre aujourd'hui, le but étant de vous expliquer qu'il est capital de bien les régler pour les éléments que vous diffusez très souvent, c'est-à-dire les jingles.

1. Qu'est-ce que les pointeurs de mix ?
Vous les avez souvent négligé, pensant qu'il ne s'agissait que d'un détail, d'une fonction du RMO trop fastidieuse à utiliser et pas forcément indispensable. Et puis, en écoutant votre radio, vous vous êtes rendu compte qu'il manquait quelque chose, que votre programme n'était pas vraiment fluide et notamment que les enchaînements entre vos titres musicaux et vos jingles n'étaient pas parfaits, la musique commençant souvent une à deux secondes trop tard après chaque jingle.
C'est là qu'interviennent les pointeurs de mix. Ces petits curseurs de différentes couleurs que vous pouvez retrouvez dans le RMO lorsque vous éditez un titre musical.
(attention, cette fonction ne peut être utilisée que sous google chrome)
Vous vous arrivez ainsi à cet écran : 


C'est là que votre cerveau commence à fumer ! Mais qu'est-ce que tout cela signifie ? 
Pas de panique, la lettre du producteur va tout vous expliquer :
La grande barre blanche sur laquelle sont positionnés les curseurs symbolise le morceau pour lequel vous souhaitez éditer les points de mix.
Les différents curseurs qui se trouvent sur cette barre blanche sont les pointeurs de mix, ils ont chacun une fonction différente que nous allons maintenant détailler.
-  Le premier curseur (en mauve) s'appelle le Fade In. Il permet de décider d'où commence la lecture du titre et de faire démarrer cette lecture avec un volume qui grimpe progressivement. Si ce premier curseur est positionné au tout début du morceau, cela signifie que le morceau, lors de la diffusion, sera lu dès son "début réel". Mais, pour des rayons qui vous sont propres, vous pouvez décider de ne commencer la lecture qu'à partir de 0,1 ou 0,2 seconde par exemple.
- Le deuxième curseur (en rouge) s'appelle intro. Il détermine le moment où le morceau aura atteint son niveau sonore maximal. En clair, quand vous diffusez le titre, la lecture commence là où vous avez positionné le "Fade In" et le volume sonore monte progressivement jusqu'à atteindre son niveau max au curseur rouge.
- Le troisième curseur (en vert) s'appelle le mix. Il détermine le moment du morceau édité où le titre suivant va commencé à être joué.
- Le quatrième curseur (en rose) s'appelle extro. Il détermine le moment du ponceau à partir duquel le volume sonore du morceau va commencer à diminuer. Le volume sonore va diminuer jusqu'à arriver au niveau 0 db au cinquième curseur, appelé fade out (en bleu).


2. A quoi servent les pointeurs de mix ?
Un programme de radio n'est pas une simple suite de morceaux de musique et de jingles qui s'enchainent de façon mécanique. Comme vous l'avez sans doute remarqué, les jingles ou les titres musicaux ne sont jamais joués intégralement sur une radio. Il y a toujours un enchaînement, un fondu, avec le titre ou le jingle précédent et avec celui qui suit. ceci permet de garantir une réelle fluidité au programme et de garder un certain rythme. Voilà pourquoi, les points de mix sont indispensables. Il permettent de déterminer pour chaque élément, le moment où va commencer la lecture, la façon dont le volume va monter, le moment où le morceau suivant va se déclencher... etc... 
Régler les pointeurs de mix de ses titres, c'est dire, une fois pour toutes au RMO, comment chacun de ses titres doit être joué et inséré dans le programmation.

3. Quels réglages choisir ?
Première chose, il n'est pas possible de modifier les pointeurs de mix des titres de la base Radionomy. Ces titres-là ont déjà été préréglés pour une utilisation optimale. Pas de soucis de ce côté là donc.
Deuxième chose, à chaque nouveau morceau uploadé, il est conseillé d'aller éditer les points de mix, surtout pour vérifier qu'il n'y a pas de blanc avant et après la musique. En effet, parfois, sur un fichier mp3, la lecture ne commence qu'au bout d'une à deux seconde. Elle peut également, parfois, se terminer une ou deux secondes (voire plus !) avant la fin du fichier. Les pointeurs de mix Fade In et Fade Out permettent de gommer ce défaut, puisqu'ils décident du moment du fichier où la lecture se déclechent.
Petit astuce : si vous ne souhaitez pas que la lecture de votre morceau commence avec un volume sonore qui monte progressivement (vous souhaitez en fait que le volume soit au maximum dès le début de la lecture), positionnez les curseurs Fade In et Intro exactement au même endroit (ils sont alors superposés).
De la même manière, si vous ne souhaitez pas que la fin de la lecture de votre morceau se fasse avec un niveau sonore qui diminue progressivement (vous souhaitez en fait que le volume soit au maximum jusqu'à la fin de la lecture), positionnez les curseurs Fade In et Extro exactement au même endroit (ils sont alors superposés)
 
Concernant le pointeur de mix (le moment où le morceau suivant va commencer à jouer), à vous de voir à partir de quel moment vous estimez que l'écoute ne sera pas gênée par la superposition, même très brève, de deux éléments sonores.

Important : pour vous aider dans tous ses réglages, le RMO vous permet de les tester, à l'écoute, grâce aux touches "Play", "Play Intro", "Play Intro Mix" "Play Extro Mix" et "Play Extro"  

Je vous conseille surtout d'accorder une très grande attention aux réglages des pointeurs de mix de chacun de vos jingles. Et notamment, le réglage du curseur vert qui va permettre de déclencher le lancer le titre musical qui suit votre jingle. 
Souvent, un jingle est composé d'un habillage sonore et d'une phrase très courte. Mon conseil est de positionner le pointeur vert dès que la phrase prononcée sur le jingle est terminée et de laisser se terminer le jingle alors que la musique commence. 
En clair, n'ayez pas peur de positionner le curseur vert bien avant la fin du jingle, afin d'obtenir ce genre de résultat :



Dans cet exemple (ne tenez pas compte de la qualité du son, c'est juste un exemple), on entend bien que le titre musical se déclenche bien avant la fin du jingle, dès que la phrase "La webradio de Montpellier" s'achève.

Voilà vous savez-tout sur ces fameux pointeurs de mix. Ne les négligez pas (surtout pour les jingles, je me répète mais c'est important) car ils permettent à tous les éléments qui composent votre programme de s'enchaîner d'une façon naturelle comme s'ils étaient mixés en direct. Ils renforcent plus que jamais l'impression que votre radio n'est pas une suite de plages musicales mises les unes à la suite des autres, mais un vrai programme bel et bien travaillé et réfléchi.

Nicolas


Les commentaires sont clos