La Lettre du Producteur

powered by  Radionomy

NAVIGATION - SEARCH

N.123 - L'événement : EFR 12 au coeur de l'Eurovision, comme chaque année !

L'Ukraine accueille cette année la 62eme édition du Concours Eurovision de la Chanson. Elle se déroule les 9, 11 et 13 mai au Centre des Expositions Internationales à Kiev. 42 pays sont engagés dans la compétition et EFR 12 Radio y sera évidemment puisque cette webradio est consacrée exclusivement à cet événement.
EFR12 Radio diffuse les chansons de l'Eurovision, mais aussi tous les grands succès des artistes qui ont un jour affronté la scène de ce show télévisé. Nous avons rencontré Frédéric Bultez, l'un des responsables de cette radio, qui nous détaille le dispositif prévu pour cette édition 2017.


Frédéric, l’Eurovision approche, vous êtes prêts sur EFR12 Radio ? 
C’est un moment important pour nous, durant le mois de mai, nous multiplions par quatre notre audience. Un rendez-vous à ne pas rater. Le succès de l’Eurovision ne se dément pas. Je dirais même que le show télévisé séduit à nouveau un large public en France. Les chiffres d’audience de France TV l’année dernière le prouvent. La victoire de l’Ukraine a été regardée par 4,9 millions de téléspectateurs face à la finale de "The Voice" sur TF1. 
Et puis le succès d’Amir (6e lors de la finale 2016) a mis fin à une série de mauvais résultats lors de ces dernières années. Une victoire de la France à l’Eurovision est à nouveau possible. D’autres artistes issus du concours ont connu de grands succès commerciaux en France cette année : Amir, Loïc Nottet, Måns Zelmerlöw , Jessy Matador, Céline Dion… Sans compter la reprise de la chanson « l’Oiseau et l’enfant » (dernier succès français dans le concours en 1977 avec Marie Myriam) par les Kids United. Notre programmation est donc très actuelle. Autre preuve de ce nouvel engouement, la grande finale du samedi 13 mai sera diffusée dans les salles de cinéma du réseau CGR, une 1ere en Europe.
 

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour couvrir l’événement ? 
Nous serons 3 sur place, accrédités par l’Union Européenne de Radiodiffusion (UER) avec pour objectif un total de plus de 16 heures de programmes spéciaux du 7 au 14 mai avec notamment une émission "en direct de Kiev" de 20h à 21h tous les soirs de la semaine. Elle sera enregistrée depuis la salle de presse qui accueille le millier de journalistes accrédités. Durant l’émission, nous reviendrons sur les événements de la journée, les répétitions, l'ambiance, mais aussi quelques interviews d’artistes ou de fans. Mais nous n’oublions pas que 40 % de notre audience est non-francophone, nous laissons donc un maximum de place à la musique. Le reste des programmes est enregistré à l’avance. Le dimanche 7 mai, on diffusera un petit best-of des émissions de l'an dernier. 8 personnes auront contribué, peu ou prou, à préparer cette semaine. Nous sommes la 2e grande radio consacrée entièrement à l'Eurovision, la seule francophone. 
Les artistes, les maisons de disques ont bien compris l’intérêt qu'ils avaient a être diffusé sur EFR12 radio. Ils savent que nos auditeurs sont leur cible, des futurs téléspectateurs du Concours. Nous n'avons pas de mal à obtenir des interviews. Ils nous offrent même parfois leur titre en exclusivité. C'est aussi une relation de confiance qui s'est installée au fil des années. 

Qu'en est-il des chances françaises ? 
Alma qui représente la France est une fille sympathique, intelligente et non dénuée de talent. Sa chanson "Requiem" (à écouter plus bas dans cet article) a reçu un bon accueil de la part des fans en Europe. Mais le titre me semble moins fort que celui d’Amir. Il sera donc difficile d’égaler sa performance de 2016 (6e). Et puis l'Eurovision reste avant tout un formidable show télévisé en direct. Sa prestation vocale, la mise en scène, l'ordre de passage durant la soirée… beaucoup d'éléments peuvent influencer sur le classement. Il est donc difficile de faire un pronostic. Je dois saluer le travail de France Télévision et du chef de la délégation française qui, depuis 2 ans, s'engagent pleinement pour obtenir le meilleur résultat possible. Alors tous les espoirs sont permis.

Merci Frédéric et... bon voyage à Kiev avec EFR12 radio !

Les commentaires sont clos