La Lettre du Producteur

powered by  Radionomy

NAVIGATION - SEARCH

N.132 - Le thème : 10 moyens de surprendre ses auditeurs avec sa prog musicale


C'est la rentrée et qui dit rentrée dit forcément nouveautés. Si nous avons déjà parlé, dans un article au coeur du mois d'août, des évolutions que vous pouvez apporter à votre radio d'une manière globale en ce début septembre, nous allons ici détailler ce que vous pouvez modifier dans le "coeur" de votre radio, sa "raison d'être", c'est-à-dire son programme musicale.
Quelle que soit la musique que vous diffusez, que ce soit de la dance, des hits, de l'electro ou du jazz, vous avez de nombreux curseurs sur lesquels agir pour surprendre vos auditeurs, leur faire comprendre (et surtout entendre) que votre programme est unique et qu'ils doivent rester connectés sur votre flux !
Voici ces curseurs et voici comment les utiliser pour flatter les oreilles de vos chers listeners !

- Les nouveautés 
C'est une évidence. Pour surprendre ses auditeurs, il faut leur faire écouter quelque chose qu'ils n'ont jamais entendu. Nouveaux artistes, nouveaux titres d'artistes déjà connus, l'actualité musicale regorge de créations en tout genre, de nouveaux albums, de groupes émergents qui ne demandent qu'à être diffusés. A vous de les dénicher, de surfer sur les blogs musicaux, les pages Facebook des labels pour dénicher les titres qui correspondent à votre couleur d'antenne et qui vont apporter une touche de fraîcheur à votre programme. 

- L'évolution des courants musicaux
Tout style de musique évolue. Dans la façon de la jouer, de la chanter, de la mixer, la musique change au fil des années. A l'intérieur même de la dance, du jazz, de l'électro ou du Hip Hop, le son change. La House d'aujourd'hui n'est plus la même que celle d'il y a cinq ans. C'est subtil mais c'est pourtant très important dans la composition d'un programme musical. Au delà des nouveaux artistes, des nouveaux titres, soyez donc attentifs aux nouvelles tendances dans le dosage de votre programmation.

- Les covers 
Pour se différencier, n'hésitez pas à utiliser les covers, ces interprétations, parfois complètement décalés, de titres très connus. C'est un excellent moyen de se démarquer. Certains titres pop ou dance ont ainsi été interprétés en version jazzy. Ecoutez par exemple cette version particulièrement décalée de Barbie Girl.



- Les versions live ou acoustiques
Comme les covers, les versions live sont un excellent moyen de varier les plaisirs. Marre de diffuser toujours le même titre, pourtant incontournable et emblématique de votre radio ? Proposer le en version live. Le son est différent, l'interprétation est spontanée mais votre auditeur ne sera pas dépaysé !

- Les versions maxi
Même les réseaux FM s'y sont mis ! Diffuser la version longue d'un titre (qui peut ainsi parfois durer jusqu'à 6 ou 7 minutes) est une excellent moyen de se différencier. Evidemment, on pense aux versions des maxis 45 tours d'il y a quelques décennies, mais cela existe également pour beaucoup de titres récents. Vous pouvez également utiliser les versions featuring comme celui-ci :

- Les pépites oubliées
Faites appel à votre mémoire, à vos amis, à... wikipédia pour retrouver les premiers titres de certains artistes, ou des titres/artistes oubliés mais qui ont, un temps, connus un réel succès. Quand on réveille la mémoire auditive des auditeurs, quand il se dit "Ah oui, c'était bon ça !" ou encore mieux "Mais comment ils ont pu retrouver ça", votre radio marque forcément des points et cela aide pour le bouche à oreille et les recommandations : "J'écoute souvent Pop Radio, ils te retrouvent des vieux trucs incroyables !"

- Des jingles décalés et très discrets
Les jingles ne font pas partie du programme musical. Mais ils sont très utiles pour lui donner une identité. Pour que votre programme musical fonctionne, ll faut que ces jingles soient discrets, bref et décalés. Deux ou trois secondes avec le nom de la radio, ce sera largement suffisant !
 
- Des mots d'artistes
N'hésitez pas à faire parler les nouveaux artistes que vous faites découvrir à vos auditeurs. Un petit mot dans un jingle, un son de 30 secondes. Il faut que vos auditeurs s'approprient, fassent connaissance avec les artistes que vous diffusez afin de mieux les aimer. La parole des artistes fait partie intégrante de votre programme, même s'il est à 99% musical.

- Un peu d'info quand même
Allez au bout de votre mission de prescripteur et donner également quelques infos (concerts, nouvel album) ou anecdotes insolites sur les artistes que vous diffusez. Cela complètera votre offre, créera une proximité supplémentaire avec vos auditeurs qui, en plus d'une musique qu'ils apprécient, apprendront des choses nouvelles. Pour eux, c'est tout bénef' et cela renforcera l'identité de votre radio en la différencient d'un banal robinet à musique.

- Le travail sur les rotations
C'est la clef de la réussite. Savoir doser les golds, les nouveautés, les covers, les lives, les versions acoustiques, c'est jouer sur l'ensemble des curseurs que nous avons cités plus haut. La raison pousse à ne pas abuser des nouveautés ou des versions décalées d'un titre, pour ne pas trop dérouter l'auditeur. Mais en webradio, tout est permis ! Et si Nostalgie diffuse un maxi par jour (chaque soir à 19h et à grand renfort de promo !) vous pouvez tout à fait faire beaucoup plus ! En revanche pour les jingles et l'ensemble des talks, soyez plus discrets que les FM, ce sera un bon moyen de jouer la carte de la différence.


Les commentaires sont clos